Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


16 novembre

Les avocats veulent une justice plus humaine...


Les avocats de Haute-Loire ont participé jeudi au mouvement national de protestation contre la réforme de la Justice entreprise par la Garde des Sceaux. Elle privilégie, notamment, la construction de places de prison, et enlève un peu plus de pouvoir aux avocats, avec la mise en place d’opérateurs privés. Ils ont eu l’occasion d’afficher leur mécontentement sur les marches du Palais de Justice du Puy-en-Velay…

« Le projet de réforme présenté par le gouvernement vient suppléer un manque de moyens constant de la justice depuis plusieurs années, et l’augmentation du budget, mise en avant par le Ministère de la Justice pour combler ses carences à gérer les flux judiciaires, ne bénéficiera qu’à l’Administration Pénitentiaire », C’est que pensent les avocats de la Haute-Loire qui ont affiché leurs inquiétudes, jeudi matin, sur les marches du Palais de Justice du Puy-en-Velay « Dans un but d’économies, les justiciables, c’est-à-dire potentiellement tous les citoyens de notre pays, devront subir une Justice déshumanisée et inaccessible aux plus démunis. C’est donc le choix de l’emprisonnement qui est privilégié, alors que la France est régulièrement condamnée par l’Europe pour l’inadaptation de son système carcéral. Le choix du gouvernement maintiendra les Juridictions en état de clochardisation ». Les avocats estiment que le projet de loi sur la réforme de la Justice, qui prévoit une spécialisation des Juridictions, provoquera un éloignement de la Justice et des justiciables, et à terme, la fermeture de nombreux tribunaux « La Cour d’Assises, avec un jury populaire issu de la Révolution Française de 1789, pourra être remplacée par un Tribunal criminel départemental uniquement composé de magistrats professionnels. Les révisions des pensions alimentaires ne seront plus de la compétence d’un magistrat, devant lequel les justiciables comparaissent assisté d’un avocat, mais dévolues au directeur de la Caisse d’Allocations Familiales ». De cette justice-là, le barreau de Haute-Loire est clairement opposé. Il s’oppose, notamment, à la dématérialisation de la Justice sans aucune prise en compte de la fracture numérique, la mise en place d’une plateforme nationale des injonctions de payer, la privatisation de la Justice avec le recours obligatoire à des dispositifs de résolution des litiges et de médiation confiés à des opérateurs privés, ou bien encore la suppression des tribunaux d’instance, mais aussi la mise en place d’une logique gestionnaire et de rationnement qui prévaut au dépens de l’allocation des moyens nécessaires pour répondre aux besoins de justice de la population. Pour lui, le projet de loi vise à accélérer la construction de places de prison et prévoit la création de 20 nouveaux centres fermés pour enfants et adolescents, ne règle en rien le problème de surpopulation carcérale. Plus que jamais les avocats veulent privilégier une justice humaine et proche du citoyen, c’est le message qu’ils ont voulu passer en se participant à la journée d’action nationale contre la réforme de la Justice.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Location appartement CRAPONNE /ARZON
RdeC - T2 65m² Neuf - Chauff. Ind.Fioul - Dble Vitrage 355€ CC Libre de suite
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]