Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


08 septembre

Les coiffeurs veulent défendre le brevet professionnel...


Le projet de loi Macron 2 est un danger pour les coiffeurs professionnels, car il permet aux jeunes de s'installer au bout de deux ans de CAP, sans avoir les notions nécessaires dispensées par le brevet professionnel. Un raccourci, qui selon Laurent Bastet, coiffeur au Puy-en-Velay, et président de l'Union départementale des entreprises de la coiffure de Haute-Loire, risque de fragiliser la profession. Il a tenu à faire part de ses craintes aux deux députés de Haute-Loire, et notamment Laurent Wauquiez...

Le brevet professionnel de la coiffure est bien plus qu'une nécessité pour des professionnels comme Laurent Bastet, président de l'Union départementale des entreprises de coiffure de la Haute-Loire. Il est indispensable à celui qui compte devenir chef d'entreprise, car il obtient les bases élémentaires de management, de gestion d'entreprise, et de comptabilité. Il assure également à ceux qui l'obtiennent des connaissances indispensables sur l'utilisation des produits chimiques utilisés dans un salon. Un discours qu'il a tenu au député Laurent Wauquiez par rapport au projet de loi Macron 2 qui ne le rendrait plus obligatoire auprès de celles et ceux qui souhaiteraient ouvrir un salon de coiffure après deux ans de CAP. Avec 272 salons en Haute-Loire, et 52 sur la seule ville du Puy-en-Velay, on est bien loin de la pénurie de coiffeurs. Si le projet de loi passe, c'est toute une profession qui risque d'être fragilisée, selon Laurent Bastet qui constate d'une part, qu'il y a beaucoup trop de salons " Il en faudrait seulement 25 au Puy-en-Velay ", et que bon nombre de coiffeurs ont déjà mis la clé sous la porte ces dernières années en France. Pour Laurent Wauquiez, ce projet de loi est juste une mesure pour faire " dégonfler le nombre de chômeurs ". En tant que président de la région Auvergne Rhône-Alpes, il se dit prêt à ne pas aider financièrement les coiffeurs qui souhaitent s'installer sans qualification. En attendant, les coiffeurs sont bien décidés à se fair entendre, et ils n'excluent pas de faire circuler une pétition.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Remorque à vendre
Vds. remorque 125X105cm,(Norauto 45) comme neuve. TBE Prix : 250€
Voitures

Tout le bon coin [+]