Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


27 janvier

Les dossiers qui préoccupent Jean-Pierre Marcon…


Le président du Département, Jean-Pierre Marcon, n’est pas complètement serein, malgré ses vœux emprunts d’optimisme du début d’année. Lors d’un déjeuner avec la presse, il a exprimé ses angoisses sur la prise en charge de l’enfance, la situation des bénéficiaires du RSA sur le département, et le prix des EPAHD. Il a également évoqué des dossiers plus que jamais d’actualité, comme le retour aux 90km/h,

« 12.000 jeunes sont placés à l’ASE, l’Aide Sociale à l’Enfance, en Haute-Loire, et parmi eux, beaucoup relèvent de la psychiatrie » a souligné Jean-Pierre Marcon, le président du Département, lors d’un déjeuner informel avec la presse. Cela représente une hausse de 20% depuis 5 ans, et autant dire qu’elle suscite des inquiétudes chez lui, car certains cas relèvent de l’autorité judiciaire, et non pas du Département « Je n’appréhendais pas la gravité du problème quand j’ai pris mes fonctions ». L’émission qui a été diffusée sur France 2 sur la prise en charge de ces jeunes ne l’a pas laissé indifférent, et loin de lui l’idée de jeter la pierre aux éducateurs, qui parfois, sont désemparés face à certaines associations. Il pourrait bien, d’ailleurs, adresser une lettre ouverte aux associations, en réaction à ce qui a été diffusé à la télévision. Autre point qui le chagrine, la situation dans laquelle se retrouvent ce qu’il appelle les « Laissés pour compte ». Il a pris l’exemple des bénéficiaires du RSA qui ont besoin d’être accompagnés dans la recherche d’un emploi, car certains d’entre eux, a-t-il précisé, peuvent retrouver une place dans la vie active « Cela leur redonnerait de la dignité ». Face au vieillissement de la population, et au prix appliqués dans les EPAHD, il a rappelé l’effort financier consenti par la collectivité pour diminuer la facture des résidents, qui souvent, ont de faibles retraites. Sur le dossier d’actualité concernant le retour aux 90 km/h, il a précisé que la directive adressée aux collectivités n’apportait rien de nouveau, et qu’il consulterait les acteurs de la sécurité-routière, en tenant compte des décisions prises dans les autres départements, avant de prendre toute décision. L’assemblée départementale devrait se prononcer à ce sujet en juin prochain. En attendant, le président du Département veut orienter sa fin de mandat sur la proximité avec les communes et la population, en accompagnant les projets qui lui sont soumis. En outre, il souhaite poursuivre le développement des bornes WI-FI, et des bornes de recharge électrique des véhicules. Les investissements prévus au niveau des routes départementales, font également partis de ses priorités.  Il souhaite également que des mini maisons de services publics voient le jour dans des communes comme le Monastier, ou Langeac.

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends Coffret Friends
A vendre coffret Friends en VHS chaque saison : 15 euros toute la collection : 90 euros
Divers

Tout le bon coin [+]