Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


23 août

Les éleveurs de Haute-Loire ne toléreront pas le loup !


La FDSEA et les JA de Haute-Loire s’associent aux FDSEA et JA des départements voisins de Lozère et d’Ardèche pour manifester contre le loup : une délégation d’une cinquantaine d’agriculteurs altiligériens se rendra ce vendredi à Langogne en Lozère pour afficher leur mécontentement…

 

Un appel à mobilisation est lancé ce vendredi à Langogne, en Lozère, pour soutenir les éleveurs dont les troupeaux sont régulièrement attaqués par les loups, mais aussi pour dénoncer la protection « à tout prix » de cet animal (il faut notamment savoir que sa protection coûte plus de 12 millions d’Euros chaque année !), dénoncer la politique laxiste de l’Etat et exiger de lui qu’il joue son rôle et assume sa responsabilité dans la gestion de ce prédateur, nuisible à l’activité agricole.

 

Les attaques de loups de plus en plus fréquentes…

 

Les attaques de troupeaux, d’ovins en particulier, par les loups n’ont en effet pas cessé de progresser d’années en années, portant le chiffre d’animaux tués en France à 5000 en 2012 et très certainement plus encore en 2013. Les dégâts sont aujourd’hui considérables, et les éleveurs et bergers vivent un véritable enfer au quotidien « Même si sa présence n’a pas encore été reconnue officiellement dans notre département, nous ne sommes pas à l’abri de voir arriver le loup dans nos campagnes. Inquiets des attaques de plus en plus nombreuses dans ces départements voisins mais aussi des positions de certains élus et membres d’associations écologistes engagés dans la création du parc naturel régional des sources et gorges du Haut-Allier, qui ont d’ores et déjà annoncé qu’ils auront à coeur de tout faire pour protéger le loup s’il venait dans notre département, les agriculteurs de Haute-Loire ne veulent pas connaître la détresse que vivent leurs collègues et souhaitent se mobiliser avant que ce prédateur ne nous envahisse. La présence du loup dans un territoire agricole est un non-sens économique et humain ! » selon la FDSEA et les JA. Les organisations syndicales estiment que les pouvoirs publics doivent choisir entre maintenir une vitalité économique et sociale dans les zones de montagnes ou un ensauvagement et leur désertification. Elles précisent dans un communiqué, que contrairement à ce que certains veulent bien laisser croire, la cohabitation du loup et de l’activité agricole est aujourd’hui impossible.

 

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vend maison de ville
Vend maison de ville sur plusieurs niveaux près de la mairie et de l'office de tourisme
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]