Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


27 novembre

Les grandes orientations 2018-2022 de l’Urssaf Auvergne…


Le président du conseil d’administration, Christophe Gauzy, et la directrice de l’Urssaf Auvergne, Olivia Grangerodet, ont signé le contrat pluriannuel de gestion pour la période 2018/2022. Il fixe les objectifs et les moyens dont l’Urssaf Auvergne disposera au cours de cette période pour mener à bien ses missions…

Le président du conseil d’administration, Christophe Gauzy, et la directrice de l’Urssaf Auvergne, Olivia Grangerodet, ont signé le contrat pluriannuel de gestion de l’organisme pour la période 2018/2022. Ce contrat fixe les objectifs et les moyens dont l’Urssaf Auvergne disposera au cours de cette période pour mener à bien ses missions. L’ambition de ce contrat pour la période 2018/2022 est claire : placer la relation de service au coeur des actions de l’Urssaf pour jouer le rôle de plateforme de services entre les activités économiques et le financement de notre système de protection sociale. Rappelons que l’Urssaf Auvergne est née le 1er janvier 2012 de la fusion des Urssaf de l’Allier, du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy de Dôme et qu’elle a pour particularité de gérer le centre national Pajemploi basé au Puy-en-Velay et chargé du calcul et du recouvrement des cotisations des assistantes maternelles et gardes d’enfants à domicile auprès des parents employeurs.

Les ambitions de l’Urssaf Auvergne pour les cinq prochaines années sont multiples :

► Améliorer la qualité de service et l’accompagnement des usagers, entreprises ou travailleurs indépendants, notamment aux moments clés de leur parcours : création d’activité, en cas de difficultés de déclaration et/ou de paiement et au moment de la cessation de leur activité.

► Prendre en charge le pilotage et la gestion du recouvrement des travailleurs indépendants et mettre en place une ligne de service spécifiquement dédiée aux artisans, commerçants et professionnels libéraux.

► Développer des offres de services aux parents employeurs et à leurs salariés : versement de la prestation complément mode de garde et service optionnel tout-en-un de versement des salaires à compter de mars 2019 et gestion du prélèvement à la source au 1er janvier 2020 ;

► Poursuivre et intensifier ses actions de lutte contre les fraudes et toutes les formes de travail illégal en assurant une présence régulière et organisée sur le territoire.

► Faciliter le dialogue avec les services de l’Urssaf et la régularisation amiable en cas de litige ou d’incompréhension.

► Développer la détection précoce et l’accompagnement des entreprises en difficulté.

► Poursuivre le développement de la fonction d’observatoire économique pour fournir aux décideurs économiques des données d’analyse sur l’évolution de la masse salariale et de l’emploi.

À propos de l’Urssaf Auvergne…

Le réseau des Urssaf collecte les cotisations et contributions sociales qui financent le régime général de la Sécurité sociale. Il s’est vu confier progressivement des missions de recouvrement ou de contrôle par un nombre croissant d’institutions et d’organismes. Soit un total de 900 partenaires. Le réseau des Urssaf a développé la qualité de la relation et du service auprès de ses 9,7 millions de cotisants en s’inscrivant dans une économie du tout numérique. Il propose des offres de service spécifiques, notamment pour les particuliers employeurs (Cesu, Pajemploi), les associations (CEA), ou les petites entreprises (TESE, CNFE**). L’Urssaf Auvergne ce sont plus de 400 collaborateurs répartis au sein des 4 départements de l’Allier, du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy de Dôme au service des employeurs et travailleurs indépendants de notre territoire. En 2017, l’Urssaf Auvergne a encaissé 4,1 milliards d’euros auprès de 116 417 cotisants, mené 3 846 actions de contrôle et de prévention auprès des cotisants et accompagné les entreprises en difficulté en accordant 2 271 délais de paiements aux employeurs et professions libérales. L’Urssaf Auvergne c’est aussi le Centre national PAJEMPLOI qui gère les cotisations personnelles de plus de 400.000 assistantes maternelles et gardes d’enfants à domicile en lien avec plus d’un million de parent employeurs répartis sur le territoire national. Le Centre national PAJEMPLOI a recouvré en 2017 3,85 Mds d’€ de cotisations.

*CEA (Chèque emploi associatif), TESE (Titre emploi service entreprise), CNFE (Centre national des firmes étrangères)

** entreprises, administrations, collectivités territoriales, professions indépendantes, particuliers employeurs, praticiens et auxiliaires médicaux

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vend maison de ville
Vend maison de ville sur plusieurs niveaux près de la mairie et de l'office de tourisme
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]