Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


17 septembre

Les hôteliers restaurateurs sont étranglés...


La saison touristique 2013 a été une saison en demie-teinte pour les professionnels de l'UMIH : -10 à 30% de fréquentation en moins en Haute-Loire, si l'on en croit les responsables de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie. Le bilan qu'ils viennent de rendre public n'est pas réjouissant. La météo, la crise, et les méthodes employées par certains sites de réservation sur internet en sont la cause. Seuls les établissements haut de gamme, ont, semble t-il, tirer, leur épingle du jeu...

La saison touristique 2013 en Haute-Loire ne restera pas dans les annales. Les profesionnels ont été moyennement satisfaits, si l'on en croit le bilan que vient de dresser  l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie. Les réservations n'étaient, semble t-il, pas au rendez-vous cet été en Haute-Loire, la fréquentation a baissé de 20 à 25% dans certains établissements, les hôtels-restaurants ont souffert, également les gîtes et les chambres d'hôtes. Seuls les établissements haut de gamme ont, semble t-il, leur épingle du jeu. La clientèle étrangère a baissé de 24% au mois de juillet en Auvergne. Quand à l'arrière saison, il n'y aura pas de grosses différences avec l'an dernier au niveau de la fréquentation. Les établissements ont été tributaires de la météo, en avril, mai et une partie du mois de juin " On est dans la moyenne nationale au niveau de la fréquentation. Les professionnels se sont plaints d'un manque de clients. On a beaucoup misé sur le chemin de Saint-Jacques, mais les randonneurs qui le font ont un pouvoir d'achat limité ", a précisé Denis Gagne, le président de l'UMIH43, lors d'une conférence de presse, lundi au Puy-en-Velay. 

Booking.com montré du doigt...

Le phènomène de la crise qui a incité de nombreux français à rester chez eux " Les clients qui sont venus ont négocié le prix des chambres et des repas. Les modes de consommation ont changé avec les sites internet comme Tripadvisor qui incitent les gens à comparer ".  Christophe Fournerie, vice-président de l'UMIH 43 a pointé du doigt les méthodes utilisées par certains sites comme Booking.com auprès des professionnels " C'est un site qui assassine les hôteliers !  Il réclame des commissions qui vont de 15 à 30% pour être visible sur le site". La santé des hôteliers-restaurateurs n'est pas au beau fixce, et le pire est à venir, puisque 18 dépôts de bilan sont prévues en Haute-Loire en cette rentrée 2013, il y en aura peut-être plus d'ici le fin de l'année.  L'UMIH 43 entrevoit un avenir plutôt sombre, avec les difficultés que rencontrent aujourd'hui les professionnels, et celles à venir, avec la hausse de la TVA " De gros établissements vont fermer leurs portes au Puy-en-velay ! ".

Pas assez d'activités et d'animations... 

L'UMIH estime que les touristes qui se rendent au Puy restent en moyenne une demie-journée, car il n'y a pas assez d'animations et d'activités, et notamment en période estivale.  Il faut ajouter à celà le manque d'identité qui fait défaut à la Haute-Loire " On nous a dit que la ville du Puy était très belle, mais que c'était un musée, que c'était triste. La mesure qui a consisté à anticiper la fermeture des bars n'a pas arrangé les choses cet été. On a misé sur les activités de pleine nature en Haute-Loire, mais quand il pleut on propose quoi ? ". L'UMIH 43 veut faire des propositions à la municipalité du Puy, et veut être plus que jamais un partenaire privilégié des professionnels de l'hôtellerie-restauration. Elle les incite d'ailleurs, de privilégier la carte du local et des produits du terroir pour mieux répondre à la demande de la clientèle. Et à l'occasion des Fêtes du Roi de l'Oiseau, elle invite les professionnels du Puy à être en règle, car des contrôles vont être effectués...

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
4x4 Hyundaï Tucson noir CRDI Luxe 7 CV
9 600 € - 113000 kms - 1ère main - mise en cir. 11/2004 Nbreuses options - BE sauf aile ARD - CT : OK
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]