Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


30 juin

Les victimes du Médiator s'organisent en Haute-Loire...


L’association Justice et Partage s’apprête à rencontrer le bâtonnier de l'ordre des avocats pour trouver des réponses aux questions que se posent les victimes du Médiator en Haute-Loire. Elles commencent à se manifester depuis que l’affaire a été portée au grand jour, et les premiers dossiers médicaux sont en train d’être constitués…

L'association Justice et Partage est semble t-il aujourd’hui le seul interlocuteur pour les victimes au Puy-en-Velay et en Haute-Loire. Aurélie Néry qui semble déterminée pour leur venir en aide nous a expliqué les difficultés qu’ elle a rencontré " On ne sait pas où on va, tout est flou, c'est compliqué d'avoir des informations de la part des organismes comme la CPAM ou l'AFSSAPS, et pourtant c'est la première fois qu'il y a autant de personnes qui se disent concernées par cette affaire ". Plus de 20 personnes se sont déjà rendues dans les locaux de l'association pour avoir des informations. Elles ont fait l'objet d'un entretien individuel et elles ont été invitées ensuite à constituer un dossier médical, avant de faire éventuellement une demande d'indemnisation " On est dans la nébuleuse au niveau du Fonds d'indemnisation, il devrait être opérationnel en septembre, mais pour le moment les personnes qui viennent nous voir sont dans un stade de réflexion, elles veulent surtout que celà ne se reproduise pas, et qu'il n'y ait pas d'autres victimes "

L’association veut travailler en étroite collaboration avec l'Ordre des avocats….

L'association qui adhère à l'Institut National d'Aide aux Victimes et de Médiation (INAVEM) semble bien décidé à ne pas en rester là, un rendez-vous au palais de justice est d'ores et déjà prévu la semaine prochaine, afin de faire avancer les requêtes liées à cette affaire de Médiator. Après les vacances d'été elle poursuivra le travail de communication qu'elle a déjà entamé, et proposera une réunion d'information aux personnes concernées de près ou de loin par effets du Médiator. Elle devrait attirer bon nombre de personnes à qui l'on a prescrit le médicament, et notamment celles qui sont diabétiques, ou qui l'ont utilisé comme coupe-faim.

Le silence radio de l’ARS…

Le manque de transparence dans cette affaire est évident tant il est difficile d’obtenir des chiffres et des informations de la part des autorités compétentes, notamment de l’Agence Régionale de Santé que nous avons à nouveau contacté cette semaine. Il y a-t-il eu des décès en Haute-Loire liés au Médiator ? Aucune confirmation ni infirmation à ce jour. A la CPAM de Haute-Loire, le président Michel Beyssac nous a précisé ce jeudi matin que le sujet concernant le Médiator avait été abordé lors du dernier conseil d'administration, et que la caisse était impactée comme les autres, mais qu'il ne disposait pas d'éléments chiffrés sur le nombre de victimes.

Affaire à suivre…

Toutes les personnes qui souhaitent se renseigner peuvent contacter l’association : Justice et Partage 12 rue Jules Vallès 43000 Le Puy-en-Velay - Tél : 04 71 02 51 48 - Mail : justice-partage@wanadoo.fr

 

 

 

 

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends Meubles divers
lampe de salon pied bois 5€ - chaise rustique assise paille, neuve 10 € vasque verrerie avec pied fer forgé 10 € -commode 5 tirroirs bois foncé 30 €
Divers

Tout le bon coin [+]