Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


23 octobre

L’invité du week-end : Le chef-cuisinier Jean-Pierre Vidal…


Odile Mattei, la présentatrice du magazine « Goûtez-Voir » sur France 3 a quitté le continent du 5 au 8 octobre dernier, pour  un tournage sur l'Île de beauté, plus précisément à Pianello en plein cœur de la châtaigneraie Corse. Parmi les chefs-cuisiniers de la région qui ont fait le voyage, Jean-Pierre Vidal de Saint-Julien-Chapteuil, qui a bien voulu répondra à nos questions sur l’émission à laquelle il a participé, et qui sera diffusée ce dimanche 24 octobre, ainsi que le 31 octobre prochain à 11h30 sur France 3 Auvergne.

 

Haute-Loire Infos : Jean-Pierre Vidal, que retenez-vous de cette virée en Corse ?

 

Jean-Pierre Vidal : Mon plus beau souvenir a été la visite de la châtaigneraie, et le concert d’I Muvrini dans une église, c’était poignant. Ce qui ne m'a pas laissé insensible c’est la Fondation corse qu’ils ont monté pour sauver cette châtaigneraie, elle n’avait pas été réhabilitée depuis la dernière guerre, c’est un travail de titans qui a été réalisé, les arbres ont entre 800 et 1000 ans. Il y a une espèce de sérénité et de calme sur place, il y a 60 hectares de châtaigniers, et des porcs à moitié sauvages, c’est impressionnant, on a l’impression de vivre un autre temps.

 

Haute-Loire Infos : Les Toques d’Auvergne font leur show, en cette fin d’année au Puy-en-Velay, également durant la prochaine Foire-Expo Velay Auvergne. Peut-on en savoir plus ?

 

Jean-Pierre Vidal : C’est surtout un travail des toques de Haute-Loire pour cette fin d’année. Quelques jours avant Noël, des démonstrations culinaires vont être réalisées en public, des ateliers de cuisine vont être proposés sous chapiteau, en collaboration avec les commerçants du Puy-en-Velay, des cours vont être dispensés avec les scolaires, on va travailler les produits de saison avec François Gagnaire, et on va donner des conseils pour décorer les assiettes de fête, on va donner quelques astuces pour que les gens passent plus de temps à table qu’en cuisine. Pour la Foire-Expo, le « Toques Show » va s’inspirer de l’humilité et la gastronomie corse que nous avons découvert dernièrement, on va faire un repas le 29 mai autour de la Corse, on proposera un concert avec I Muvrini et un feu d’artifice. Tous les chefs auvergnats seront présents, ils proposeront à nouveau des démonstrations et des ateliers de cuisine.

 

Haute-Loire Infos : Vous laissez votre tablier de Président des Toques d'Auvergne, comment avez-vous vécu cette expérience, et quel conseils donnez-vous à votre successeur ?

 

Jean-Pierre Vidal : Mon successeur sera de la même trempe que moi, ça devrait être le cantalien Bernard Puech, mais je resterai toujours au bureau, je serai vice-président ou président du vice ! Le fil conducteur autour des produits et de la bonne cuisine, la simplicité et l’humilité autour de tout cela, c’est ce que l’on veut privilégier à l'avenir, on est avant tout des cuisiniers et on est là pour faire manger des gens, on est des aubergistes, on veut offrir de la convivialité, de la jovialité et de la chaleur humaine autour de la cuisine.

 

Haute-Loire Infos : L’emploi des jeunes dans l’hôtellerie-restauration reste une véritable préoccupation aujourd’hui. Entre compréhension et colère, où vous situez-vous ?

 

Jean-Pierre Vidal : Je pense que les jeunes ont de plus en plus du mal à se faire mal, on le voit aussi dans le sport et dans beaucoup d’autres choses, j’ai beaucoup d’échecs au niveau de l’apprentissage, des jeunes viennent et font trois jours, après ils sont vraiment fatigués, on a du mal à comprendre. Je leur explique que la cuisine c’est comme tous les sports, c’est un entraînement, et là ou je suis le plus déçu c’est qu’ils ne forcent pas l’entraînement, ils sont dégoûtés au bout de trois jours ! Quand vous faites du vélo, quand vous arrêtez pendant deux ou trois mois, voir un an, et que vous reprenez, ça fait mal, il faut passer ce cap ! C’est un problème de société général, dans les hôpitaux c’est encore les anciens qui font les gardes des week-ends, les jeunes ont du mal à prendre leurs responsabilités et ils ont beaucoup de mal à se projeter dans l’avenir, c’est dommage parce que l’on a l’impression qu’ils sont découragés avant d’attaquer ! Je crois que l’humain est en train de disparaître avec internet, tous ces jeux vidéos, on devient de plus en plus individualistes, rien que de cuisiner, rien que de travailler c’est déjà s’ouvrir aux autres.

 

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
gasinière 4feux
vends gasinière indesit 4feux état correct quelques rayures sur l'email photos disponible 45 euros
Divers

Tout le bon coin [+]