Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


27 juillet

Marie-Hélène Girbon : Premiers pas en politique...


Nous vous proposons depuis quelques jours un regard particulier sur les élections sénatoriales. Nous avons rencontré celles et ceux qui font partis de la nouvelle génération, des " quadras " de droite comme de gauche, et nous les avons interrogé sur leurs engagements. Olivier Cigolotti, Jean-Pierre Vigier et Marie-Hélène Girbon se sont livrés au jeu des questions-réponses.

 

Après Olivier Cigolotti, maire de Saint-Romain Lachalm, et suppléant de Jean Boyer aux sénatoriales, Jean-Pierre Vigier, maire de Lavoûte-Chilhac et suppléant de Gérard Roche, nous avons interrogé la socialiste Marie-Hélène Girbon, adjointe au maire de Brives-Charensac, et suppléante de Nicole Chassain aux élections sénatoriales.

 

Haute-Loire Infos : Quelles sont les raisons de votre engagement aux côtés de Nicole Chassain ?

 

Marie-Hélène Girbon : J'ai commencé ma carrière à Brives-Charensac, j'ai été élue en 2001, c'est mon deuxième mandat, et lorsque j'ai été sollicitée par Nicole Chassain j'ai tout de suite accepté car il n'y avait pas de duos de femmes, et je prense aussi qu'il est important d'avoir de la jeunesse dans la politique. J'ai 39 ans, je suis mère de famille d'un petit garçon de deux ans, et je trouvais que c'était important d'avoir quelqu'un de jeune qui s'engage. Je suis sur une liste socialiste, c'est très important par rapport aux idées que défend Nicole Chassain. Ce qui ma parait important c'est le rôle de l'Etat par rapport aux collectivités, beaucoup de petites communes avaient des aides au niveau des conseils, de la DDE, aujourd'hui on constate un désengagement de l'Etat. Il s'agit d'avoir également un maximum de services publics, on voit bien par exemple par rapport à l'école que de plus en plus de postes sont supprimés...

 

Haute-Loire Infos : Quel regard portez-vous sur vos responsabilités à la Communauté d'agglomération et à la mairie de Brives-Charensac. Quels sont les dossiers qui vous tiennent le plus à coeur ?

 

Marie-Hélène Girbon : Quand on se lance dans la politique, on constate que les personnes sollicitées sont souvent impliquées dans les associations. Moi à la commune de Brives c'est vraiment un engagement au quotidien, le rapport avec les gens est important, il s'agit de faire en sorte que la commune avance avec une certaine modération sur le plan politique. Au niveau de la Communauté d'agglomération ça se passe relativement bien, même si nous n'avons pas tout à fait les mêmes idées, il s'agit de défendre son territoire et non pas de gérer des querelles de personnes. Il n'y a pas une seule idée, on peut travailler ensemble dans un bon état d'esprit.

 

Haute-Loire Infos : On le sait c'est plutôt difficile pour une femme de se faire une place dans l'échiquier politique, quelles en sont pour vous les principales raisons aujourd'hui ?

 

Marie-Hélène Girbon : C'est difficile notamment pour les jeunes mamans, moi je prends beaucoup sur ma vie familiale pour tenir mon engagement. J'ai la chance d'avoir une crêche sur la commune, il me faut aussi une baby-sitter le soir, car j'assiste à beaucoup de réunions, toutes les femmes ne sont pas prêtes à mettre une aussi grande importance sur le plan politique, et à mettre leur vie de famille un peu de côté. J'ai tout de suite accepté la proposition de Nicole Chassain pour essayer d'inciter d'autres femmes à rentrer dans la politique, car je pense qu'elles ont largement leur place,  en plus leur vision est un peu différente des hommes, mais elle peut être complémentaire.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
vends meubles
Salle à manger LOUIS XV, bahut (plateau marbre, 4 tiroirs, 4 portes), table avec 2 rallonges, 6 chaises cannées.
Divers

Tout le bon coin [+]