Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


11 novembre

Patrick Mabrier : Un gendarme avec une plume d'écrivain...


Le colonel Patrick Mabrier prend sa plume lorsqu'il quitte sa tenue de gendarme. Pour lui " Ecire, c'est vivre plusieurs vies ! ". Il nous a accordé un peu de son temps pour nous parler du premier roman dont il est l'auteur " Le secret d'Alice ", et qui est publié aux éditions Jeanne d'Arc. Il plonge le lecteur dans la complexité des rapports familiaux à travers la sensibilité d'une petite  fille qui vit avec ses parents au Puy-en-Velay...

 

Haute-Loire Infos : Comment est née l’idée d’écrire ce premier roman ?

 

Patrick Mabrier : C'est d'abord l'envie de raconter une histoire. Et ensuite le besoin d'écrire sur deux thèmes universels: l'amour et la paternité. De manière certaine, la femme est  mère  physiquement, dans sa chair, parce qu'elle porte l'enfant qui va naître dans ses entrailles. On est père, me semble-t-il, uniquement parce qu'on le décide à un moment donné. Pourquoi? Pour mille raisons: l'amour de l'autre, l'incapacité à dire non, un certain sentiment du devoir... C'est ce que je voulais notamment explorer dans cet épisode de vie  de la petite Alice.

 

Haute-Loire Infos : La complexité des rapports familiaux aujourd’hui est un thème qui vous inspire, pourquoi ?

 

Patrick Mabrier : Aujourd'hui tout va vite. Les couples se font, se distendent, se resserrent, se défont, se recomposent... Dans les intervalles apparaît un enfant, parfois plus, souvent désiré mais pas toujours. Et l'adulte que nous sommes, confronté à l'enfant, doit faire des choix, assumer, souvent partagé entre ses propres désirs et cet être qui a besoin qu'on l'aide à grandir. Et c'est comme un défi que la vie lance à chacun de nous. Parce que ce petit être est là, parce qu'il attend de nous quelque chose, avec ses yeux grands ouverts, il faut choisir: rester ou partir? Se battre pour le garder? Jusqu'à quel prix? Le confier à celui ou à celle qu'on a aimé et qu'on n'aime plus, qu'on déteste peut-être... Ce sont des questions d'une telle force, qui engagent tellement l'individu dans toute sa profondeur qu'elles me passionnent.

 

Haute-Loire Infos : Pourquoi avoir choisi la ville du Puy pour cette histoire ?

 

Patrick Mabrier : D'abord parce que c'est une belle cité. Mais surtout parce que Le Puy revêt une charge symbolique forte. Elle est ancrée dans ses racines, son terroir, son passé. Et la question qui va très vite se poser à Alice, c'est celle de ses racines. C'est aussi la ville du départ, au commencement d'un long chemin qu'on emprunte, bien au-delà de l'aspect religieux, en espérant souvent trouver un nouveau sens à sa vie. Alice est au début de sa route, et nous voyons qu'à la fin du roman, elle se trouve à une croisée de chemins. Elle y fait un choix, le sien. Et faire un choix, c'est grandir. Peu importe qu'il soit bon ou mauvais. Choisir, c'est exister, sortir de l'immobilité au sens étymologique. A 10 ans, Alice se met à exister vraiment, ce que certains ne feront malheureusement jamais.

 

Haute-Loire Infos : Qui sont les principaux personnages de votre livre ?

 

Patrick Mabrier : Il y a bien sûr Alice, 10 ans, et sa grand-mère Augustina, sa grande complice, qui apprend que son mari, disparu depuis de nombreuses années avait refait sa vie ailleurs, avant de décéder. Il y a aussi le père et la mère d'Alice, un couple à la relation complexe faite d'amour, d'intérêt, mais pas seulement. Au lecteur de se faire une idée, selon sa sensibilité. Et puis il y a le père Bonnefoy, le confesseur d'Augustina, confronté aux questions de la petite Alice, et qui essaye d'y répondre, avec son coeur, avec des mots simples, chaleureux, sincères, universels.

 

Haute-Loire Infos : Ce premier livre vous incite t-il à en écrire d’autres ?

 

Patrick Mabrier : Oui, bien sûr. Ecrire, c'est vivre plusieurs vies. C'est créer un univers à partir d'une idée, et le nourrir au hasard des pages de ce que l'on est, de ce que l'on voit, de ce que l'on ressent. On invente une histoire et on la fait avancer, avec ses interrogations, ses craintes, ses espoirs, ses convictions. C'est une aventure passionnante. Reste à trouver le temps! Il est là, le vrai défi.

 

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Location Logement T2 50m² Craponne
Isolé Double vitrage Ch. Ind. électrique Rayonnant Label VIVRELEC Libre de suite 355 € CC
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]