Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


6 décembre

Politique : Europe Ecologie et Les Verts même combat...


L'union fait la force, Europe Ecologie et Les Verts ont décidé de faire la route ensemble depuis la fusion des deux partis politiques le 13 novembre dernier à Lyon. Une assemblée générale est prévue en janvier prochain en Haute-Loire, afin de mettre en place la nouvelle organisation, et d'élire un nouveau bureau. En toile de fond, les élections cantonales du mois de mars. Pierre Pommarel, porte parole des Verts, a bien voulu répondre à nos questions lors de l'entretien qu'il nous a accordé.

Haute-Loire Infos : Pourquoi cette fusion, quels sont les intérêts de celle-ci au niveau national et local ?

Pierre Pommarel : On a créé les Verts en 1989 en Haute-Loire, et en 1986 au niveau national, depuis une dynamique s'est créée à la suite des élections européennes en 2009,  elle s'est concrétisée pour les élections régionales en mars dernier, et depuis il y a eu cette volonté de rassembler l'ensemble des écologistes autour des Verts, avec des militants d'horizons divers, et qui ont décidés qu'ils pouvaient travailler ensemble. Déjà en Haute-Loire on avait cette habitude de travailler de façon ouverte avec des actions qui étaient menées de façon commune avec des militants de différents horizons, ça a été assez facile pour nous d'amalgamer tout ça dans une formation nouvelle. Aujourd'hui vous savez, la politique c'est " Combien tu pèses ! ". Il est évident que si les écologistes veulent peser sur des décisions importantes qui se prennent aujourd'hui à tous les échelons, dans toutes les collectivités, au niveau de l'Etat, il faut qu'ils pèsent électoralement, c'est évident. Par le passé les écologistes ont souffert de divisions, cette époque est révolue et désormais il y a vraiment une volonté de développer une  forte qui puisse peser à l'échelon politique.

 

 

Haute-Loire Infos : Les portes sont-elles ouvertes à d'autres courants politiques ?

Pierre Pommarel : Pour l'instant ce qui a été décidé c'est qu'il fallait rentrer dans ce mouvement sans d'autres appartenances politiques, on adhère à la nouvelle formation " Europe Ecologie -  Les Verts ", mais on n'a pas la double appartenance, on fait un choix politique clair et précis.

Haute-Loire Infos : Il y a un vaste chantier devant vous, quel va être votre plan d'action à l'échelon départemental ? Quels sont les dossiers prioritaires en Haute-Loire ?

Pierre Pommarel : On a de nombreux dossiers importants, il y a la problématique des déchets qui est un sujet aigü en Haute-Loire actuellement. Il y a la problématique des transports qui est récurrente dans ce département, avec une priorité excessive donnée à la route, et l'absence de transports collectifs. Il y a l'alternative en matière d'agriculture que nous défendons depuis des années. Pour nous un département comme la Haute-Loire devrait être un département exemplaire en matière de développement d'agriculture biologique, ce sont des thèmes forts qui ne sont pas nouveaux que nous défendons depuis des années, on va s'investir à fond sur l'ensemble de ces sujets, dans et en dehors des élections.

Haute-Loire Infos : Quel rôle comptez-vous jouer pour les prochaines échéances électorales en Haute-Loire (cantonales), quels sont vos objectifs ?

Pierre Pommarel : Les élections cantonales sont des élections importantes parce ce qu'il s'agit de gérer le département. Nous sommes en désaccord avec la façon dont il est géré par la droite depuis des décennies, et nous avons des propositions très précises pour offrir une alternative. Ces élections là prennent une autre connotation puisqu'il faut savoir qu'avec la réforme territoriale on va avoir désormais une nouvelle sorte d'élus qui seront à la fois des conseillers généraux et des conseillers régionaux. Cette loi, s'il n'y a pas de remise en question, sera mise en application en 2014, et donc il faut désormais se positionner pour pouvoir des élus écologistes qui soient présents en temps que conseillers territoriaux. Nous contestons le mode d'élection qui est prévu pour ce type d'élection, il s'agirait de revenir à un scrutin majoritaire qui est particulièrement inégalitaire, qui lamine les formations qui n'obtiennent pas 50% des voix, et d'autre part il combat la parité hommes/femmes. Avec ce système là on va avoir de nouveau une régression de la représentation des femmes dans les assemblées.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vend maison de ville
Vend maison de ville sur plusieurs niveaux près de la mairie et de l'office de tourisme
Locations / Ventes

Tout le bon coin [+]