Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


19 mars

Réforme des collectivités : Les parlementaires de Haute-Loire unis...


Les parlementaires de la Haute-Loire restent très vigilants sur le dossier concernant le rédecoupage des cantons et le futur mode d'élection des conseillers départementaux. Même s'ils reconnaissent que des avancées ont été obtenues au Sénat. ils restent tout de même perplexes sur le projet de loi de Manuel Valls qui consiste à modifier les règles électorales, et la nouvelle cartographie des cantons. Ils demandent  à ce que les territoires soient pris en compte, et notamment les  zones de montagne...

A l'heure ou le Sénat vient d'adopter le projet de loi sur la réforme des collectivités, les quatre parlementaires de la Haute-Loire, les députés Laurent Wauquiez, et Jean-Pierre Vigier, les sénateurs Gérard Roche et Jean Boyer se disent unis pour défendre les intérêts du département. Lors d'un entretien avec la presse, ils ont expliqué lundi que le projet qui consiste à réégaliser la population et à rédécouper les cantons était à revoir, même si certaines avancées ont été constatées, car en l'état actuel il pénalise des départements ruraux comme la Haute-Loire. Ils estiment que le scrutin binominal paritaire pour les élections départementales est inacceptable tel qu'il est présenté aujourd'hui. Parmi les autres dispositions du projet de loi, les sénateurs ont fixé à l'unanimité à 1000 habitants le seuil pour le scrutin à la représentation proportionnelle, on parle également du tunnel des 30%. Il s'agit d'un nouvel écart de population de plus ou moins 30% entre cantons d'un même département comme règle de découpage.

Les parlementaires de la Haute-Loire souhaitent que l'on prenne en compte les critères liés aux territoires et aux zones rurales que l'on retrouve dans des départements comme la Haute-Loire. " La ruralité n'a plus de place dans le texte voté par le Sénat, on ne donne plus de place aux territoires. Ce dossier est un rideau de fumée. La majorité veut se donner les moyens de changer toutes les règles électorales en sa faveur ! ", a déclaré Laurent Wauquiez " La barre de rupture s'est déplacée. Le redécoupag des cantons est à revoir, Il y a toujours le problème de chevauchement des compétences entre la Région et le Département ", estime Gérard Roche.  Pour faire simple, Ils veulent être consultés sur le redécoupage des cantons, et que l'on prenne en considération leurs avis et celles des collectivités. Le sénateur Jean Boyer veut rester confiant après les discussions engagées la semaine dernière avec Manuel Valls, mais la vigilence reste de mise. Jean-Pierre Vigier, quand à lui, estime que sa circonscription sera très touchée par le projet de loi, et qu'il est donc très important qu'il intègre la notion de territoire et de relief. Parmi les autres interrogations des parlementaires, celle qui concernent le nom qui sera donné aux cantons, et celle qui  est liée à la détermination des chefs-lieux.

Il faut rappeler que la Haute-Loire comprend plus de 224 000 habitants répartis sur 35 cantons, et qu'elle verrait ce nombre de cantons divisé pratiquement par deux dans le cadre du projet de loi. On aurait 19 entités cantonales avec dans chacune un conseiller homme et une conseillère femme, mais aussi un suppléant homme et femme. En 2015, le conseiller général serait remplacé par le conseiller départemental. Les députés se pencheront sur le texte en deuxième lecture dans les jours qui viennent.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Nounou disponible le puy en velay
assist. maternelle agrée accueille enfants de 0 a 6 ans. accueil tps plein tps partiel et péri scolaire. secteur le puy centre
Emplois

Tout le bon coin [+]