Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


21 septembre

Réforme du Travail : On remet ça au Puy-en-Velay...


Les opposants à la réforme du travail vont une nouvelle battre le pavé ce jeudi au Puy-en-Velay, dans le cadre de la journée d'action nationale contre les ordonnances Macron. Ils étaient entre 1 000 et 2 000 participants mardi dernier dans les rues de la ville. Pour mobiliser un maximum de personnes, des tracts ont été distribués sur la zone industrielle de Blavozy, et des appels à manifester ont été postés sur les réseaux sociaux...

Ce jeudi on remet ça ! Les opposants à la réforme du travail vont une nouvelle fois donner de la voix pour dénoncer les ordonnances Macron. Au départ de la place Cadelade au Puy-en-Velay, ils vont se faire entendre dans les rues de la ville pour afficher leur mécontentement face aux décisions prises par le gouvernement. Ils étaient entre 1 000 et 2 000 participants mardi dernier. Pour mobiliser autant de monde, voire plus, des tracts ont été distribués cette semaine sur la zone industrielle de Blavozy, et des appels à manifester ont été postés sur les réseaux sociaux, et notamment du côté des lycéens.

C’est encore le MEDEF qui fait sa loi contre le salariat !

Pour les syndicats CGT, CFE-CGC, FSU, Force Ouvrière et Solidaires, c’est encore  " le MEDEF qui fait sa loi contre le salariat ! ". "Les ordonnances vont donner moins de droits pour les salariés,  et plus de pouvoirs au patronat " Elles vont faciliter  les  licenciements  économiques  et les CDI vont en faire les frais. Les patrons vont indemniser encore moins les salariés aux prud’hommes en cas de licenciement abusif. Avec ces ordonnances,  tout   pourra être remis en cause par l’entreprise : salaires, conditions de travail, travail   de nuit, recours   aux CDD, causes de licenciements...Ces ordonnances détruisent le code du travail, menacent le CDI, laissant à la jeunesse toujours plus de chômage et de précarité. Depuis 30 ans on décortique le code du travail et il n’y a jamais eu autant de chômage ". La semaine dernière il y en avait, notamment dans le cortège des manifestants, des salariés des organismes sociaux, des hôpitaux du Puy-en-Velay, d'Yssingeaux, et de Craponne/Arzon, mais également de l'entreprise Michelin.
 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vend Nissan micra cabriolet essence
2006 27000 km CT OK, ordi. de bord, clim. elect., TG coffre, capote elect. 15sec, 2 pneus av. neuf. Noire. 8200 euros
Voitures

Tout le bon coin [+]