Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


12 juin

SNCF : Deux fois moins de cheminots en Haute-Loire ?


Il y a eu de fortes perturbations sur les rails mercredi, à la suite du mouvement de grève des cheminots. Aucun train n'a circulé en Haute-Loire où le mouvement a été particulièrement bien suivi. Les cheminots ont répondu à l'appel de quatre syndicats de cheminots de la SNCF qui protestent contre le projet de réforme ferroviaire examiné la semaine prochaine par les députés. S'il voit le jour, ils craignent que des lignes ferment en Haute-Loire, et que les effectifs soient divisés par deux...

Le mouvement de grèves des cheminots a été particulièrement bien suivi mercredi en Haute-Loire, puisqu'aucun train n'a circulé sur le département, suite au mouvement de grève lancé par 4 syndicats de cheminots de la SNCF. En ligne de mire, un projet de réforme ferroviaire, qui, selon eux, aurait de graves répercussions sur le département. Lors d'une conférence de presse, les représentants de la CGT ont expliqué qu'ils n'étaient pas opposés à une réforme, mais qu'il ne voulait pas de celle proposée par le gouvernement, car elle se traduirait en Haute-Loire, par la fermeture de plusieurs lignes, comme celle des Cévennes où celle de Saint-Georges d'Aurac qui dessert Clermont-Ferrand. A celà il faut prévoir une diminution des effectifs : on passerait de 100 à 50 cheminots en Haute-Loire, selon la CGT. Ils étaient 150 il y a 10 ans de celà " La réforme ferroviaire sur trois épics on en veut pas. On fait ça pour mieux l'a vendre. Il y a une partie infrastructures qui va récupérer une dette. On ne pourra plus faire d'investissements pour moderniser les infrastructures car il va falloir rembourser une dette d'Etat. On a investit 96 millions d'euros pour 6 km d'autoroute au péage de Gerzat, ça représente la totalité de ce qui a été investi pour un Plan rail en 5 ans ! On a investit énormément sur Clermont/Paris ", a expliqué Xavier Bousset. Les représentants syndicaux sont convaincus qu'il faut une réforme, mais elle doit, selon eux, concerner une seule entreprise " Rien n'empêche d'avoir une seule entreprise, mais sans la dette. On a désendetté le ferroviaire deux fois en Allemagne, les anglais ont repris l'infrastrcuture à leur charge, on est pas plus philanthrope que les autres. Si on désendette l'infrastructure, on est capable de développer le ferroviaire et de répondre aux besoins. On est compétitif : c'est le cas par exemple quand on fait 38 minutes en train entre Issoire et Clermont-Ferrand ". Le projet de réforme du gouvernement est quand à lui destiné à stabiliser la dette du secteur ferroviaire et à préparer son ouverture totale à la concurrence, ce projet prévoit de regrouper la SNCF et Réseau ferré de France (RFF), qui gère le réseau. La CGT, mais aussi Sud Rail, FO et First y sont totalement opposés.L'avenir de la SNCF il en sera question dans quelques jours, lors du débat parlementaire qui devrait débuter le 17 juin prochain.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Poêle à bois
Recherche petit poêle à bois, même hs, moins de 50€
Divers

Tout le bon coin [+]