Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


13 octobre

TER : Les travaux entre le Puy et Firminy ne sont pas complètement finis...


C'est ce lundi 13 octobre qu'ont été inaugurés les travaux de rénovation de la ligne ferroviaire entre Le Puy-en-Velay et Firminy. Ils ont nécessité 8 mois de travaux et ont coûté 48 millions d'euros. 850 personnes l'utilisent chaque jour, et elle devrait encore faire l'objet de travaux, afin qu'elle puisse répondre totalement aux normes techniques. Aujourd'hui 28 TER et navettes font le trajet entre le Puy et Firminy...

48 millions d'euros, c'est la facture relative aux travaux de rénovation de la ligne SNCF qui relie le Puy-en-Velay à Firminy, et qui a été réglée par l'Etat, la Région et RFF. 36 kilomètres de voie ont été renouvelés, les parois de 5 tunnels ont été confortées, trois tabliers de pont a été remplacé, l’étanchéité de 18 ouvrages d’art a été refaite, et plus de 30 sites ont fait l’objet de travaux de sécurisation des parois ou tranchées rocheuses, avec la mise en place de grillages plaqués et ancrés et d’écrans pare-blocs. Cette ligne qui est empruntée chaque jour par 850 personnes a été réouverte à la circulation le 5 octobre dernier, après 8 mois de travaux, et 5 semaines de retard, dû au réhaussement du ballast, à certains endroits. RFF avait dû mobiliser des ressources supplémentaires pendant la période estivale " C'est la plus grosse rénovation réalisée depuis plus de 50 ans. L'objectif est de lever l'ensemble des ralentissements, et de permettre à cette ligne de retrouver des conditions nominales. La ligne est aujourd'hui beaucoup plus silencieuse et confortable ", a déclaré Anne Lambusson, directrice régionale SNCF Auvergne Bourgogne-Ouest, lors de l'inauguration des travaux, lundi matin, en présence du préfet de Région, Michel Fuzeau, du préfet de Haute-Loire, Denis Labbé, du président de la Région Auvergne René Souchon, des représentants de la Région, du député-maire du Puy, Laurent Wauquiez, du président du Conseil général, Jean-Pierre Marcon, et du sénateur Jean Boyer. " A un moment donné les lignes d'Auvergne étaient tellement dégradées, que la matériel moderne et performant acheté par la Région ne pouvait pas circuler à la bonne vitesse. Bien que nous n'ayons pas à intervenir sur les voies ferrées, nous l'avons fait de façon massive. C'est au titre du Plan Spécial Rail Auvergne que la Région a investit 17,5 millions d'euros dans les travaux. On a investit plus ce que prévu, ce qui montre la priorité fixée sur cette ligne ", a souligné René Souchon.

Un  trajet un peu plus long, mais de nouveaux travaux en vue...

Les travaux ne devraient pas s'arrêter là, des discussions sont d'ores et déjà engagées dans le cadre du futur Plan Etat/Région, afin que la ligne puisse répondre parfaitement à toutes les normes techniques actuelles, et que de nouveaux trains puissent l'emprunter. De son côté, Laurent Wauquiez en a profité pour se faire le porte parole des usagers et des entreprises locales, en précisant qu'ils n'avaient pas été suffisament concertés " L'allongement du chantier n'a pas été très bien vécu, la période de concertation en amont gagnerait a être renforcée au niveau des usagers, ça s'est ressenti notamment à la rentrée. D'autre part, la liaison entre Saint-Etienne et Lyon est de plus en plus longue depuis 20 ans. C'est un vrai sujet de réflexion.  Enfin, on a un vrai danger économique au niveau des entreprises du bâtiment. Il faut être très vigilant pour que des chantiers aussi importants que celui-là puissent bénéficier d'abord à des entreprises locales, en faisant appel aux clauses d'insertion d'emploi ". En attendant, les usagers de la ligne peuvent à nouveau retrouver de bonnes conditions de transport pour se rendre dans la Loire, même si le temps de trajet d'ici le 10 décembre prochain, restera plus long d'une minute trente...

 

 

 

 

 

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Vends lave-vaisselle Indesit
Cause déménagement - acheté en 12/08 349€ (facture). Excellent état. Prix:180€
Divers

Tout le bon coin [+]