Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


06 mars

UFC Que Choisir 43 : Enquête sur les détecteurs de fumée…


C'est le moment ou jamais d'installer à votre domicile un détecteur de fumée. A partir de ce dimanche 8 mars, tous les logements devront être équipement de ce petit boitier, que vous soyez propriétaire ou locataire. Un délai a, certes, été accordé, mais à certaines conditions : en cas de rupture de stock ou de prise de rendez-vous au-delà du 8 mars avec un installateur, il sera possible d'esquiver la date butoir initiale. Néanmoins, il faudra tout de même avoir entamé la procédure d'achat avant cette date pour rester respectueux de la loi. En attendant, pour y voir plus clair sur les appareils mis en vente, l’UFC Que Choisir 43 a mené l’enquête…

Les détecteurs de fumée, qu’on appelle aussi DAAF, pour « Détecteur Avertisseur Autonome De Fumée », deviendront obligatoires dans les logements dès ce dimanche 8 mars 2015 (Un délai a été accordé, mais à certaines conditions : en cas de rupture de stock ou de prise de rendez-vous au-delà du 8 mars avec un installateur, il sera possible d'esquiver la date butoir initiale. Néanmoins, il faudra tout de même avoir entamé la procédure d'achat avant cette date pour rester respectueux de la loi). Mais attention, il faut s’équiper d’un appareil sûr et fiable qui détecte les départs de feu à temps. La capacité des détecteurs de fumée à se déclencher à temps en cas de feux à combustion rapide et de feux couvant a évidemment été prépondérante dans notre notation finale.

Les conseils de l’UFC Que Choisir 43 pour faire le bon choix…

Destinés à alerter les dormeurs si un incendie se déclenche la nuit, les détecteurs de fumée doivent être parfaitement fiables « Les fidèles lecteurs de Que Choisir savent que nous n’accordons aucune confiance au marquage CE, qui est une simple auto-déclaration du fabricant. Il affirme ainsi que son produit est conforme aux exigences de sécurité, mais aucune vérification de sa fabrication par un tiers n’est imposée », peut-on lire dans l’article publié sur http://www.ufcqc43.com/detecteurs-de-fumee-faisons-un-point.html . Car si le marquage CE est a priori rassurant, il ne met pas à l’abri des mauvaises surprises, comme le prouve le test réalisé par Que Choisir : sur les 18 détecteurs de fumée testés, 4 reçoivent la mention « ne pas acheter » et l’UFC-Que Choisir attaque 3 fabricants et importateurs pour pratiques commerciales trompeuses.

Que Choisir recommande les détecteurs porteurs de la marque NF. Ce signe distinctif est une garantie très supérieure au seul marquage CE. Attention, il ne faut pas confondre la marque NF, un signe de qualité reconnu par Que Choisir, avec le marquage NF-EN14604, qui est un complément au sigle CE. La marque NF impose des exigences supplémentaires. Elle exige des prélèvements deux fois par an pendant toute la durée de commercialisation du détecteur, en usine et en magasin. C’est une garantie qui limite sérieusement les risques de non-conformité.

Des options pas toujours utiles…

Un même modèle se décline souvent sous plusieurs références et à des prix différents. Les performances sont identiques, c’est une question de fonction supplémentaire, utile ou pas selon les logements et les modes de vie :

- La mise en sourdine temporaire. Encore appelée fonction silence, cette option permet de désactiver le détecteur pendant une courte durée, en général 10 minutes. Il se réenclenche automatiquement. Nécessaire ou pas ? À chacun d’y réfléchir selon son mode vie. Pour Que Choisir, c’est surtout un argument marketing car cette fonction n’empêchera pas le détecteur de se déclencher dans une atmosphère enfumée.

- L’interconnexion. Un détecteur interconnectable peut être relié à d’autres. Ils se déclencheront tous en même temps. Selon les modèles, la liaison se fait avec ou sans fils électriques. Cette option peut avoir un intérêt dans de grands logements à plusieurs niveaux de couchage.

- L’utilisation dans une caravane. Il n’y a pas de différence de conception entre un détecteur de fumée étiqueté « peut être installé dans une caravane » et un autre qui ne l’est pas. En revanche, pour avoir le droit d’apposer cette mention, le fabricant doit soumettre son appareil à un test optionnel de la norme européenne. Le détecteur subit des cycles chauds et froids en alternance pour prouver qu’il supporte les différences de température, l’isolation thermique d’une caravane étant moindre que dans un logement.

La garantie. La garantie est variable, elle est en général de 5 ans lorsque la durée de vie de la pile annoncée est de 5 ans.

La durée de vie de la pile. Tous les détecteurs sont fournis avec pile. Sa durée de vie annoncée est de 1 an si c’est une pile alcaline, 5 ans si c’est une pile lithium. Dans tous les cas, une alarme se déclenche quand la pile approche de la fin de charge, il faut alors la changer sans attendre.

Quelques détecteurs disposent d’une pile qui dure 10 ans, mais elle ne se change pas. Quand elle est déchargée, il faut racheter un détecteur et pas seulement une pile.

Attention, a la confusion !

Attention, il existe des détecteurs double fonction, qui sont à la fois détecteur de fumée et détecteur de monoxyde de carbone. Que Choisir les déconseille, il est impossible de trouver l’emplacement idéal qui convienne aux deux détections. Le détecteur de monoxyde de carbone doit être à proximité de l’appareil à combustion pour une efficacité maximale, et le détecteur de fumée à proximité des chambres. Il existe aussi des détecteurs de chaleur : cet achat est inutile puisque s’équiper d’un détecteur de fumée va devenir obligatoire.

L’UFC Que Choisir 43 propose le test réalisé en ligne. Il précise où les détecteurs recommandés suite aux essais effectués en laboratoire peuvent être achetés : http://test-comparatif.quechoisir.org/detecteur-de-fumee-160729/    

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
gasinière 4feux
vends gasinière indesit 4feux état correct quelques rayures sur l'email photos disponible 45 euros
Divers

Tout le bon coin [+]