Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


04 février

Une année charnière pour les hôteliers-restaurateurs...


L'assemblée générale de l'UMIH43 s'est tenue lundi après-midi à l'immeuble interconsulaire du Puy en présence de Roland Héguy, le président du syndicat national de l'hôtellerie-restauration. Elle a donnée l'occasion d'évoquer les dossiers d'actualité qui concerne la profession. comme ceux qui concernent la conjoncture économique, la formation ou la communication, elle a permis également de présenter les Assises nationales du tourisme qui se déroulent jusqu'au printemps prochain. Dans son propos, Roland Héguy n'a pas caché que 2014 serait une année charnière pour les professionnels de l'hôtellerie-restauration...

Le tourisme et les métiers de l'hôtellerie-restauration représentent un poids important au niveau de l'économie française, Roland Héguy, le président national de l'UMHI (Union des Métiers de l'Industrie Hôtelière) l'a rappelé lors de l'assemblée générale du syndicat hôtelier qui s'est tenue lundi après-midi à l'immeuble interconsulaire, au Puy " Le tourisme représente 7% du PIB en France, soit un million d'emplois. On pourrait gagner 2 points de plus si on l'organisait autrement, à l'image de l'Espagne ou de l'Italie. Les touristes dépensent 650 euros en France, 1250 en Espagne ".  A travers ses propos, il a fait allusion aux Assises nationales du tourisme qui se déroulent jusqu'au printemps prochain, et qui permettent aux acteurs concernés de faire remonter un certain nombre de messages. Un manifeste va être remis aux candidats aux élections municipales afin qu'ils prennent conscience de ce que représente aujourd'hui l'hôtellerie-restauration en France.

Plus de formation, de communication, et un meilleur accueil...

Pour Roland Héguy, 'il est urgent de faire quelque chose dans les métiers de l'hôtellerie-restauration, des priorités doivent être définies au niveau de la formation, de l'accessibilité, ou de la pénébilité. Il faut également améliorer l'accueil de la clientèle " 2014 est une année charnière pour l'industrie hôtelière. Il y a 20 établissements qui ferment chaque jour en France ! ". En Haute-Loire, on compte 993 établissements (hôtels, chambres d'hôtes, meublés, hébergements collectifs, bars...). Il y a eu 101 créations d'entreprises l'an dernier, et 112 radiations.  De plus en plus de jeunes se lancent dans le métier de l'hôtellerie-restauration, mais il y a de plus en plus de départs en retraite. Pour Roland Héguy, comme pour Régis Marcon, le chef triplement étoilé de Saint-Bonnet le Froid, la formation reste une priorité, et pas seulement au niveau des jeunes. Depuis septembre 2013, les restaurateurs qui accueillent un apprenti sont tenus de suivre une formation de trois jours au CFA de Bains, afin qu'ils puissent mieux expliquer le travail dans l'hôtellerie-restauration, les atouts et les inconvénients, et notamment pour qu'ils puissent mettre en valeur le métier de serveur ou de serveuse (on constate une baisse des effectifs). Il y a un vrai travail de communication à faire pour les membres de l'UMIH qui souhaiteraient déférer plus de professionnels sur le département, car il n'y a aujourd'hui que 106 adhérents. Et puis il y a également un tournant à prendre avec la place que prend aujourd'hui l'outil internet. Enfin, l'accueil reste un cheval de bataille, car il laisse encore à désirer dans certains endroits, a précisé Régis Marcon " Il faut apprendre aux jeunes comment parler à la clientèle, comment expliquer un plat. Il faut qu'ils prennent du plaisir dans leur métier, et qu'ils aient les yeux qui brillent ", " L'hôtellerie-restauration, c'est aimer faire plaisir, ce sont des métiers d'échanges ! ", a rajouté Roland Héguy.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Twingo Perrier
16V 2001 chaussée pneus hiver CT ok 90 000km 2 800 €
Voitures

Tout le bon coin [+]