Imprimer cette pageEnvoyer à un ami WIKIOFACEBOOKTECHNORATTIDELICIOUS


06 mars

Viande de cheval : Une trentaine de contrôles en Haute-Loire...


On multiplie les dans les hypers et les supermarchés afin de vérifier que les plats cuisinés qui contenaient du cheval à la place du boeuf ont bien été retirés des rayons. Les représentants des services vétérinaires et de la répression des fraudes se sont rendus mardi à l'Intermarché de Chadrac, afin de vérifier qu'il ne reste plus aucun produit incrimé, même s'il n'y a aucun risque sanitaire. Les contrôles se sont avérés négatifs, comme dans la plupart des points de ventes visités depuis le début de l'affaire...

 

Lors du contrôle effectué au rayon libre-service boucherie...

Les services de la Direction de la cohésion sociale et de la protection des populations sont sur le pont pour vérifier que tous les produits cuisinés qui contenaient de la viande de cheval au lieu de la viande de boeuf, ont bien été retirés des rayons des supermarchés et des hypermarchés, mais aussi de ceux que l'on retrouve dans les commerces de proximité, ou les commerces de ventes en gros. Une trentaine de contrôles ont été effectués sur le département de la Haute-Loire par les agents des services vétérinaires et de la répression des fraudes. Le dernier en date a été effectué mardi après-midi à l'Intermarch" de Chadrac. Les contrôleurs ont pu vérifier que tous les produits qui pouvaient présenter une tromperie au niveau de l'étiquettage ont bien été retirés de la vente, même s'ils ne présentaient aucun risque sanitaire. Les contrôles renforcés qui sont réalisés en Haute-Loire depuis le 15 février dernier permettent de vérifier la qualité et la conformité des matières premières utilisées dans les produits mis en vente, leur origine, ils permettent de connaître la traçabilité et le mode de prodcution des viandes, notamment congelées, et de vérifier les règles d'hygiène des établissements visités. Les établissements ciblés par les contrôles des services vétérinaires sont les entrepôts recevant des viandes bovines ou équines, les établissements de transformation utilisant de la viande bovine ou équine, et les abattoirs et ateliers de découpe de viandes. Aucune non conformité de qualité, de traçabilité, ou d'hygiène n'a été relevée à ce jour, mais il faut préciser que peu d'établissements travaillent des viandes congelées bovines ou équines dans notre département.  A noter qu'une surveillance complémentaire a été mise en place au niveau des viandes équines dans les abattoirs locaux, à travers des tests de recherche de médicaments anti-inflammatoires ou antibiotiques. 6 agents de contrôle de la répression des fraudes et 16 agents inspecteurs des services vétérinaires occupent le terrain pour réaliser les contrôles tout au long de l'année. Il y a en a eu 800 en 2012, et très peu d'infractions relevées. En cas de faute, les établissements sont dans un premier temps sanctionnés par un avertissement. Puis par un procès-verbal, si rien n’a été changé au contrôle suivant, transmis au parquet pour d’éventuelles sanctions pénales, et la plupart du temps des amendes, même si une tromperie avérée est aussi passible d’un maximum de deux ans d’emprisonnement.

Retour
Soumettre votre annonce >>
bon coin
Destockage : Rondins chanfreiné
D10 2m classe 4 Dispo : 137 unités - 4.30€ TTC/Pièce D8 2m Classe 4 Dispo : 58 unités - 2.75€ TTC/Pièce
Divers

Tout le bon coin [+]